Cheval qui baille

Cheval qui Baille: Signification et Solutions à Mettre en Place

Partager ce contenu :

Le cheval a de nombreux comportements similaires aux nôtres, dont le bâillement. Souvent les propriétaires de chevaux peuvent penser qu’un cheval qui baille est synonyme de fatigue. Cependant, ce n’est pas toujours le cas et c’est d’ailleurs la raison la moins fréquente ! Dans cet article, vous allez découvrir les raisons expliquant pourquoi un cheval baille.

En résumé – Pourquoi un cheval baille ?

Un cheval peut bailler à cause d’un excès de stress, d’un soulagement, d’un problème gastro-intestinal, d’une douleur ou d’un inconfort physique. Cela peut aussi simplement être un comportement social, ou un signe de repos.

Comprendre un cheval qui baille

baillement cheval

Un cheval peut bailler pour réduire son stress

La raison la plus courante pour laquelle un cheval peut bailler est le fait de vouloir diminuer son stress. Cela peut expliquer pourquoi le cheval baille souvent pendant ou après une séance d’entraînement intensive. Un cheval peut aussi bailler lorsque son environnement est stressant: Présence de beaucoup de monde, bruit, enclos vétuste, environnement inhabituel, etc…

Ainsi, si vous voyez que votre cheval baille, réfléchissez à son environnement et à ce qui lui est demandé: N’y a t’il pas des éléments stressants ? Si oui, vous pouvez faire en sorte de retirer ces éléments pour améliorer le bien-être de votre animal. 

Cheval qui baille comme comportement social

Certaines études ont été réalisées sur les raisons pour lesquelles un cheval baille. Il a ainsi été montré qu’un cheval dominant est plus susceptible de bailler, ce qui constitue donc un comportement social. Dans la même idée, il a aussi été constaté qu’un étalon baille plus fréquemment lorsqu’il est placé à proximité d’autres étalons. Si vous observez votre cheval bailler alors que vous venez de le mettre avec d’autres chevaux, c’est donc peut être la raison de son comportement.

Cheval qui baille à cause d’une douleur gastro-intestinale: à surveiller

Les chevaux peuvent parfois avoir des problèmes gastro-intestinaux inconfortables ou douloureux. Les ulcères gastriques sont assez fréquentes chez les chevaux. Ces dernières peuvent être à l’origine de bâillements chez votre cheval, lui permettant de soulager momentanément la douleur dû à cette affection. Vous pouvez aussi parfois remarquer que votre cheval bave en plus de bailler plus fréquemment, s’il est atteint par un problème gastro-intestinal.

Il faut donc bien surveiller ces bâillements et ne pas hésiter à en parler un vétérinaire, car une augmentation soudaine des bâillements peut être le seul signe vous permettant de déceler que votre cheval souffre d’un problème gastro-intestinal.

D’autres inconforts peuvent provoquer des bâillements chez le cheval. Ce peut être une douleur buccale, une douleur à l’oreille interne, une colique, etc… Cela peut permettre à votre cheval d’étirer la zone qui le tiraille, lui permettant de diminuer la douleur.

Autres symptômes qui peuvent être signes d’une douleur gastro-intestinale chez votre cheval: Appétit moindre, performances physiques diminuées, hyperventilation, bave, crottins mous, fatigue… Si vous observez l’un de ces symptômes seul ou en plus des bâillements répétés, contactez votre vétérinaire.

Cheval qui baille après s’être reposé

Il est maintenant admis que l’humain baille lorsqu’il y a une baisse d’oxygène dans son sang. Pour les chevaux, ce n’est pas le cas. Cependant, cela arrive parfois de les voir bailler dans des moments de fatigue ou après s’être reposé. Vous pouvez aussi voir votre compagnon bâiller lors de moments de relâchement, lorsque vous le caressez ou que vous lui faites un massage par exemple. Si c’est le cas, c’est plutôt bon signe, cela veut dire qu’il vous fait entièrement confiance.

Mon cheval baille: Que faire ?

cheval blanc qui baille

Nous avons vu dans la partie précédente qu’un cheval peut bâiller pour différentes raisons. Certaines de ces raisons sont naturelles alors que d’autres doivent vous alerter, qu’elles soient dues à des facteurs externes ou internes.

La première étape est observer attentivement l’environnement dans lequel évolue votre cheval: Y’a t’il eu des changements récents dans son environnement ? A t’il participé à une séance d’entraînement intense ? Y’a t’il plus de bruit que d’habitude ? Y’a t’il de nouveaux chevaux avec lui ?

En vous posant ces questions, vous pouvez déterminer si votre cheval baille à cause d’un facteur extérieur. Si c’est le cas, retirez ce facteur pour que votre cheval ne se sente plus perturbé.

Si vous n’avez identifié aucune facteur de stress extérieur, cela peut être dû à un facteur intérieur. Comme nous l’avons vu, le cheval peut souffrir d’ulcères et d’autres inconfort qui peuvent le pousser à bailler ou à gratter le sol pour essayer de se soulager. Dans ce cas, vous pouvez essayer d’observer dans un premier temps par vous même si vous n’observez pas une irrégularité physique sur votre cheval: bosse, irritation dans la bouche, etc… Dans tous les cas, il est conseillé de contacter un vétérinaire si vous pensez que votre cheval souffre d’un problème gastro-intestinal.

Cheval qui baille ou Flehmen ?

flehmen cheval

Comme nous l’avions vu dans l’article sur les raisons pour lesquelles un cheval peut montrer ses dents, les chevaux peuvent fréquemment faire ce que l’on appelle le « Flehmen ». Il s’agit d’une expression faciale que font les chevaux pour leur permettre de faire entrer de l’air dans leur leur organe voméro-nasal pour l’analyser. Les étalons font souvent cela lorsqu’une jument est à proximité pour y analyser les phéromones dans l’air. 

Comment différencier un cheval qui baille du flehmen du cheval ?

C’est simple, lorsqu’un cheval fait le Flehmen, il retrousse fortement sa lèvre supérieure et tend son cou. Il a une attitude plutôt tendue et ses mâchoires sont serrées. En revanche, lorsqu’un cheval baille, il aspire de l’air par la bouche et ses mâchoires sont détendues. Il ne prend pas de posture particulière autre que d’ouvrir grandement la bouche.

S’il est vrai que les chevaux ont parfois des comportements similaires à ceux des humains, les causes de ces comportements peuvent être différentes. Ainsi, un cheval qui baille peut être synonyme de problèmes internes qu’il est important de régler au plus vite à l’aide d’un vétérinaire. Cela peut aussi être associé à de la détente ou une fatigue. Quoiqu’il en soit, il vaut toujours mieux favoriser la prévention et toujours parler à votre vétérinaire des observations que vous faites sur votre compagnon.

Equidestin - Léa

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.