cheval qui tire la langue

Cheval qui Tire la Langue ou Passe la Langue au dessus du Mors: Explications et Photos

Partager ce contenu :

Il est important d’observer les comportements de votre cheval de près pour comprendre ce qu’il ressent. Un cheval qui tire la langue n’est pas anodin, cela peut être dû à des douleurs et/ou un dressage mal adapté. Dans cet article, découvrez les raisons qui poussent un cheval à tirer la langue et à passer la langue au dessus du mors.

Pourquoi la langue du cheval est-elle un indicateur important ?

Langue du cheval

La langue du cheval est un ensemble de muscles et est bien plus volumineuse qu’on ne le voit. En effet, la dernière dent de votre compagnon se trouve au niveau de son œil, et la langue va encore plus loin après cette dent.

A travers une longue ligne de muscles interconnectés, la langue est reliée aux pattes arrières du cheval. Vous comprenez donc que ce qui se passe au niveau de la langue du cheval a un impact direct sur les capacités du cheval à utiliser ses pattes arrières.

Pourquoi votre cheval tire la langue ?

Cheval blanc qui tire la langue

Si votre cheval tire la langue, ce n’est pas pour faire de mauvaises manières ni pour esquiver le mors: C’est un réel appel au secours ! Voici les différentes raisons pouvant pousser un cheval à tirer la langue:

Inconfort dans la bouche

Un élément pointu ou inconfortable dans la bouche peut provoquer une douleur à votre compagnon et lui faire tirer la langue. Ce peut être à cause d’une mauvaise dentition ou de quelque chose de coincé dans la bouche. Cette douleur peut être amplifiée par la pression du mors. Lorsque la langue de votre cheval est dans sa bouche, elle est épaisse et compacte.

Vous vous demandez alors peut-être pourquoi le cheval tire la langue lorsqu’il a mal ? Le fait de la sortir permet à votre cheval de l’allonger et de réduire son épaisseur, permettant ainsi de diminuer la pression dans la bouche et donc la douleur. Vous comprenez donc que l’utilisation de muserolles ou tout accessoire empêchant à votre cheval de tirer la langue est un problème, car cela vous enlève un indicateur précieux et empêche à votre cheval d’atténuer sa douleur.

Tension sur la langue exercée par le cavalier

Une tension sur la langue n’est pas forcément due à un problème de dents ou objets pointus dans la bouche, ce peut simplement être à cause d’un mors inadapté à la bouche du cheval ou d’une tension trop forte donnée par le cavalier. En effet, le mors peut faire pression sur la langue et la pousser vers l’arrière, provoquant une douleur si cela se produit en continue. Le cheval peut alors tenter de tirer la langue pour soulager cette douleur et passer la langue au dessus du mors, comme nous le verrons ci-dessous.

Cheval qui tire la langue à cause du stress

Comme nous l’avions vu dans l’article sur les raisons pour lesquelles un cheval peut gratter le sol, votre équidé peut développer des troubles du comportement lors de périodes de stress. Cela peut se produire lorsqu’il est enfermé trop longtemps, ou lorsque l’environnement est anxiogène (bruits incessants). Dans ce cas, il est important d’identifier la cause du stress pour la retirer et améliorer le bien-être du cheval.

Cheval qui tire la langue naturellement

Si vous voyez que votre cheval tire la langue seulement lorsqu’il baille, c’est tout à fait normal. En baillant, le cheval étend sa langue pour se détendre et c’est naturel dans la plupart des cas. Vous pouvez aussi voir la langue du cheval lorsqu’il mange.

Cheval qui passe la langue au dessus des mors

Cheval qui passe la langue

Des douleurs et/ou un problème de dressage, mais pas la faute du cheval

Parfois, les chevaux passent leur langue au dessus du mors. La langue peut sortir de la bouche de manière très inesthétique, et cela limite la possibilité d’avoir un bon contact avec la bouche du cheval pour le guider avec les rênes. Dans les courses hippiques, on pense aussi qu’une langue au-dessus du mors nuit aux voies respiratoires du cheval.

Les raisons pour lesquelles un cheval peut passer la langue au dessus du mors peuvent être celles évoquées dans la partie précédente: Inconfort physique, problème dû au cavalier ou mors indadapté. Dans ce cas, vous pouvez lire les solutions dans la partie suivante. Mais cela peut aussi être dû à des erreurs d’entraînement faites au début, notamment en utilisant le renforcement négatif pour apprendre au cheval à s’arrêter, ralentir et tourner à partir des signaux des rênes.

Par exemple, on le voit souvent dans les courses lorsque le cavalier est accroché à la bouche du cheval: Lorsque vous utilisez la bouche du cheval pour vous maintenir et y mettre tout votre poids, c’est normal que le cheval soit dans l’inconfort et puisse développer des comportements comme celui de passer la langue au dessus du mors. De plus, le cheval ne comprend plus que la pression exercée sur le mors signifie qu’il doit s’arrêter, ralentir ou tourner, ce qui peut être un réel problème dans votre relation avec lui.

Les muserolles, élastiques ou autres équipements similaires: A éviter

Muserolle cheval

Certains cavaliers utilisent une muserolle serrée pour empêcher au cheval d’ouvrir la bouche, ou un mors de correction qui empêche au cheval de passer la langue au dessus de celui-ci. Certains utilisent même un élastique ou un bas en nylon pour attacher la langue du cheval à sa mâchoire inférieure. Cependant, tous ces accessoires ne prennent pas le problème à la racine et peuvent entraîner des douleurs importantes à votre animal. Cela peut aussi l’empêcher de respirer et de se concentrer correctement.

De plus, il est déconseillé d’utiliser ce type d’équipement pour le dressage d’un jeune cheval car cela lui empêche de mouvoir sa bouche correctement et de tirer la langue, ce qui vous enlève un indicateur précieux de ses ressentis.

Plutôt que d’utiliser un équipement correctif restrictif, il est fortement conseillé d’essayer de ré-apprendre au cheval à bien positionner sa langue (dans le cas où ce comportement n’est pas lié à une douleur ou un inconfort physique dans la bouche.)

Quelles sont les erreurs d’entraînement qui peuvent faire qu’un cheval tire la langue

Les gens ont tendance à se demander quel est le bon signal pour un mouvement particulier, mais les bons signaux sont ceux auxquels vous apprenez à votre cheval à répondre ! Le cheval n’est pas né avec ces réponses intégrées – à moins que vous ne les lui ayez enseignées, il ne le saura pas. Le cheval n’apprend la signification d’un signal de pression que lorsqu’il trouve le mouvement qui lui permet de se libérer.

Un autre problème que l’on entend souvent est le suivant: « Mon cheval adore les randonnées, mais déteste le manège« . C’est parce que le cavalier rend les choses confuses dans le manège, par exemple en obligeant le cheval à aller dans un cadre, à être rond, à utiliser son dos, etc. Ils oublient que lorsqu’ils sont en randonnée, ils les entraînent tout autant. En randonnée, le cavalier peut aussi être distrait en discutant avec un ami par exemple, et appliquer des pressions supplémentaires au cheval sans s’en rendre compte, le désensibilisant au fil du temps.

Chaque fois que vous maintenez une pression sans changer ou déplacer quelque chose, vous désensibilisez le cheval à ce niveau de pression – il n’y a pas de récompense, pas de relâchement, le cheval doit juste le supporter. Que vous soyez dans le manège ou dans la nature, vous entraînez toujours votre cheval. Vous devez toujours être conscient des pressions que vous utilisez et vous devez supprimer la pression lorsque vous obtenez la réponse que vous souhaitez.

Comment corriger le problème d’un cheval qui passe la langue au dessus du mors ?

Plus un cheval a été soumis à des pressions fortes au niveau du mors, plus la rééducation va prendre du temps. La première chose à faire est de retirer tous les équipements superflus et restrictifs.

Ensuite, c’est à vous de lui apprendre quelque chose de nouveau. on leur a appris que peu importe la pression, ils devaient l’ignorer et la supporter, et qu’ils ne pouvaient rien faire pour la faire disparaître. En utilisant le renforcement négatif, vous pouvez rétablir progressivement une réponse à la pression dans le but d’éviter que votre cheval passe la langue au dessus du mors. 

Le renforcement négatif consiste à utiliser la pression et, en particulier, à utiliser le relâchement de la pression pour renforcer ce que vous enseignez. Prenons le cas d’un cheval qui n’a pas encore été dressé. Si vous introduisez le mors en douceur et que vous faites en sorte que le cheval trouve où se trouve le point de relâchement de la pression du mors, alors le cheval ne ressentira pas l’inconfort ou la douleur qui conduit à un tel comportement.

Beaucoup de ces chevaux désensibilisés, en particulier les chevaux de course, n’ont jamais été impliqués dans le processus d’apprentissage auparavant. Cela s’explique par le fait qu’en général, les chevaux de course sont poussés dans leurs retranchements, ils deviennent un numéro, et le fait de répondre à des signaux n’est tout simplement pas une priorité pour leurs entraîneurs.

Il faut quelques minutes de plus au départ pour réentraîner un cheval désensibilisé à ne pas passer la langue au dessus du mors et à répondre à une pression, mais lorsqu’il se rend compte que c’est facile, il apprend très vite. Vous augmentez la pression, le cheval cède, vous relâchez la pression. 

Il est de notre responsabilité, en tant que propriétaires/cavaliers/entraîneurs, de nous entraîner sans douleur et nous devons au cheval de ne pas compromettre son bien-être en empêchant des comportements oraux normaux tels que le mouvement de la langue et l’ouverture de la bouche par l’utilisation de dispositifs restrictifs.

Que faire si votre cheval tire la langue ?

cheval tire la langue

Comme nous l’avons vu, un cheval qui tire la langue est la plupart du temps synonyme de douleur ou au moins d’inconfort physique.

La première chose à faire est d’analyser la bouche de votre animal. Regardez bien si rien de pointu ou tranchant n’y est coincé. Regardez également si ses dents sont en bon état, et passez votre doigt sur celles-ci: Vous pourrez ainsi sentir si votre compagnon équidé a une dent tranchante ou pointue qui peut lui faire mal à la langue. Vous pouvez aussi observer directement la langue, vous verrez peut-être des signes de douleur. Dans tous les cas, faites appel à un vétérinaire si vous voyez une anomalie dans la bouche de votre cheval.

Si votre cheval tire la langue uniquement quand il a un mors et que vous n’avez rien observé d’anormal dans sa bouche, il est possible que le mors soit inadapté. Essayez donc de changer de mors pour voir si le problème persiste. Si votre cheval ne tire plus la langue après le changement de mors, c’est que c’était sans doute la raison ! Cela peut aussi être dû à un problème d’entraînement comme nous l’avons vu précédemment.

Pensez toujours à vérifier le comportement du cavalier: Ne tire-t’il pas trop sur les rênes ? N’est-il pas trop brusque avec le cheval ? Si vous êtes le cavalier, demandez à quelqu’un que vous connaissez de vous observer et de vous donner ses impressions pour savoir s’il y a un élément que vous n’auriez pas vu.

Un cheval qui tire la lague et/ou qui passe la langue au dessus du mors est anormal dans la plupart des cas. Il est important de réagir rapidement après avoir repéré ce signes, en évitant les équipements restrictifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.