cheval hongre

Qu’est-ce qu’un Cheval Hongre et Pourquoi les Chevaux de Course le sont-ils ?

Partager ce contenu :

Un cheval hongre est un cheval castré. Si un cheval n’est pas castré, il peut être indiscipliné ou souffrir de maladies. Cela peut nuire à sa capacité d’être efficace lors des entrainements. C’est pour cela que les entraineurs castrent leurs chevaux.

Cependant, il y a aussi des raisons pour lesquelles un particulier pourrait avoir envie de castrer son cheval. Dans cet article, vous allez découvrir les différentes raisons qui peuvent vous pousser à faire castrer votre cheval.

Pourquoi les entraîneurs conseillent-ils de castrer les chevaux ?

Changer l’attitude du cheval

C’est une question importante. En effet, on peut se demander comment cette opération permettra de résoudre les problèmes rencontrés, mais aussi quels problèmes cela peut-il résoudre. La première raison pour laquelle les entraîneurs conseillent aux propriétaires de chevaux de castrer ces derniers est celle de changer l’attitude du cheval. En effet, un jeune poulain est comme un adolescent en pleine puberté, avec les hormones qui affluent dans tout son corps. Il devient donc indiscipliné et difficile à dresser.

Que vous lui demandiez de faire de l’exercice, de courir, ou d’apprendre, si votre cheval n’est pas castré, il aura plus souvent l’esprit ailleurs. Ce phénomène se remarque surtout lorsque le cheval est en compagnie de femelles. Au lieu de se concentrer sur vous, il commencera à donner des coups de pied en l’air, à mordre les autres chevaux, qu’il verra comme ses « concurrents » et à se cabrer : pour les chevaux, ce sont des signes d’accouplement.

Au contraire, un hongre est plus facile à entraîner ; il peut se concentrer sur son entraînement sans que les hormones n’interfèrent. En effet, il n’est pas facile de gérer un cheval qui ne veut pas s’entraîner.

La question du tempérament

Il est important que les poulains non castrés, les étalons, soient tenus à l’écart des autres chevaux, car leur mauvais comportement pourrait causer des complications et être dangereux pour les autres chevaux et les soigneurs. Ils peuvent également développer une musculature importante au niveau du cou, ce qui augmente son poids et le ralentit.

Les chevaux castrés tôt peuvent être mieux proportionnés et devenir plus grands qu’ils ne l’auraient été s’ils étaient restés étalons. De plus, un cheval hongre reste sain plus longtemps que son homologue étalon. La raison pourrait être en lien avec le fait que son poids est mieux réparti sur son corps, par rapport à sa taille.

Il est parfois médicalement nécessaire de castrer un cheval

Outre les problèmes de comportement, il existe parfois des raisons médicales pour lesquelles un cheval doit être castré. Si un cheval se blesse, il peut avoir besoin de rester dans son box pendant une longue période pour récupérer. Les étalons peuvent mal supporter cela et causer des problèmes de comportement. La castration d’un cheval dans cette situation lui permet de se remettre plus calmement de sa blessure et de se reposer.

A quel moment faut-il castrer son cheval ?

A quel âge castrer un cheval

Les chevaux sont généralement castrés lorsqu’ils sont encore jeunes, à partir de l’âge de trois mois. Les jeunes chevaux se remettent généralement plus vite que les chevaux plus âgés.

Cependant, si la castration est pratiquée sur un poulain trop tôt, elle peut entraîner des complications car ses testicules ne sont pas encore bien formés. De même, si vous attendez que le cheval soit trop vieux, il est plus susceptible de continuer à avoir un comportement d’étalon, même après la castration.

Comment se passe la castration d’un cheval ?

Une opération médicale qui soit être réalisée par un professionnel

Vétérinaire et cheval

La castration d’un cheval n’est pas une procédure très compliquée et peut généralement être effectuée à l’endroit où le cheval est gardé. Toutefois, c’est un vétérinaire qui doit toujours pratiquer l’opération afin d’éviter toute complication.

Avant de castrer votre cheval, assurez-vous qu’il est en bonne santé. Vérifiez son dossier pour vous assurer que ses vaccins sont à jour. Il est également important de procéder à un examen vétérinaire complet avant la castration. Cela vous permettra de voir si le cheval est en bonne condition générale et s’il n’a pas de problèmes de santé qui l’empêcheraient d’effectuer cette opération avec succès.

Le déroulement en bref

En général, la procédure se déroule comme suit : Un sédatif est administré au cheval, qui est ensuite couché sur le côté. Une fois qu’il est calme et couché, le vétérinaire nettoie soigneusement l’animal, à l’endroit où sera faite l’opération.

Ensuite, une incision est pratiquée, et les testicules sont exposés. Les vaisseaux sanguins situés au-dessus des testicules sont sectionnés et les testicules sont retirés. Des points de suture sont parfois appliqués, mais ils ne sont pas toujours nécessaires.

Si le cheval présente une malformation au niveau des testicules, l’intervention peut être beaucoup plus compliquée et doit être pratiquée dans un établissement vétérinaire par un chirurgien expérimenté.

Quel est le temps de récupération après la castration ?

Le temps de récupération après la castration est compris entre 10 et 20 jours. Pendant ce laps de temps, le cheval hongre peut avoir mal et un gonflement à l’endroit de l’opération.

Dans certains cas, il pourra il y avoir des saignements, si le cheval enlève la croûte qui se forme, ce qui aggravera la cicatrisation et peut infecter la plaie. Surveillez donc attentivement votre cheval dans les jours qui suivent l’opération et informez le vétérinaire dès lors qu’il y a une complication.

Il est préférable de garder le cheval dans un box pendant la nuit et de le laisser à l’air libre seul le jour suivant. Après cela, il devrait être en mesure de sortir avec d’autres chevaux. N’oubliez pas d’examiner régulièrement la plaie afin de détecter tout gonflement ou toute chaleur inhabituelle au niveau de celle-ci.

Et après la récupération, quelles étapes à suivre ?

Après cette courte période de récupération, votre cheval devrait être prêt à reprendre son entraînement avec une nouvelle attitude. La chute du taux de testostérone se produit relativement rapidement, généralement dans les 48 heures suivant l’opération. Cependant, en fonction de l’âge au moment de la castration, il peut s’écouler jusqu’à six mois avant que tous les signes de l’étalon disparaissent.

Cependant, il arrive que certains chevaux continuent à se comporter comme des étalons après l’opération, même après plusieurs mois. Dans ce cas, on dit que le cheval est « fièrement coupé ». On pensait autrefois qu’une partie des testicules était laissée à l’intérieur du cheval, continuant ainsi à produire de la testostérone et entraînant la poursuite du comportement d’étalon.

Cependant, avec les progrès de la médecine actuelle, on sait maintenant qu’il est peu probable que les chevaux présentant ce genre de comportement soient le résultat de l’absence d’ablation totale des testicules.

Certains vétérinaires pensent que l’organisme du cheval présente des glandes hyperactives, qui pourraient produire de la testostérone et être à l’origine de ce comportement de « coupe fière ». Il se peut également que le cheval ne soit pas correctement dressé et se comporte de manière indisciplinée.

Pourquoi certains propriétaires ne veulent pas castrer leurs chevaux ?

Chevaux de course

Tout le monde rêve de posséder un poulain qui rapporte d’énormes sommes d’argent, puis de passer ses années de retraite à faire des saillies pour des sommes considérables. C’est ça, l’exemple parfait de ce dont tout le monde rêve en achetant un étalon. Un cheval qui, même sans avoir été castré, court et remporte des prix, générant d’importants revenus. Comme le cheval est ensuite connu, même lorsqu’il ne peut plus courir il est possible d’en tirer des bénéfices avec les saillies, ce qui ne serait pas possible avec un cheval hongre.

Cependant, les chances de posséder un tel cheval sont très minces, et les exemples se comptent sur les doigts d’une main. De plus, si vous ne pouvez pas gagner une course avec votre cheval parce qu’il ne veut pas s’entraîner, personne ne paiera pour faire se reproduire votre cheval avec le sien.

Plus de 90 % des chevaux mâles ne sont pas référencés dans la base ADN des étalons reproducteurs et sont donc castrés. Ce processus de pensée est celle du « pool génétique », qui consiste à n’élever que les meilleurs et à les faire s’accoupler afin d’obtenir des chevaux toujours plus performants.

Comme vous avez pu le voir, le cheval hongre comporte l’avantage d’avoir un meilleur tempérament. Cependant, il faut bien penser que vous ne pourrez plus le faire se reproduire après l’avoir castré ! C’est donc à vous de peser le pour et le contre avant de décider de cette opération.

Equidestin - Léa

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.